Publicité

Publicité

Nous sommes le sam. 7 déc. 2019 08:49

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les aérographes
MessagePosté : dim. 2 janv. 2005 02:16 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Aérographe : utilisation
En premier lieu, le lien vers l'article de l'encyclopédie : http://www.master194.com/encyclo/aerographe.htm

Il faut juste avoir la buse adaptée:
- à la pression de l'air
- à la viscosité (le taux de dilution, quoi) de ta peinture.
En fait, :
- peinture très diluée + base pression = buse fine + traits fins
- peinture moins diluée + pression plus élevée = buse plus grosse + traits plus grossier
En gros, il faut essayer de pulvériser avec une buse fine et une peinture bien diluée et mettre le nez de l'aéro assez près de la surface à peindre.
En fait, plus tu as de pression, plus tu dois éloigner ton aéro du support. Sinon, risque de coulures très moches. Du coup, en éloignant ta buse, tu perds en précision car le cone de peinture s'élargit.
Plus c'est dilué, plus ça aura tendance à faire des coulures moches... donc il faut pulvériser avec moins de pression, ce qui te permet aussi de te rapprocher du support et de faire des traits plus fins. (Avet)


Aérographe Evolution. Comment préparer la peinture ?
NB : ces techniques marchent aussi bien avec tous les aéro avec le godet dessus (et non sur le coté)

Je met d'abord la peinture puis le diluant, les deux à l'aide de seringues dans le godet. Puis, avec un pinceau, je mélange. je suis content de cette méthode. J'ai toujours une seringue d'avance pour nettoyer rapidement l'aéro en m'aidant du pinceau. (Polo)

Ca dépend
1. Pour les teintes pures (sans mélange) : je mets directement la peinture dans le godet, en mettant tout d'abord quelques gouttes de diluant, puis la peinture, puis la dose nécessaire de diluant, avant de mélanger le tout dans le godet avec un coton-tige dont j'ai coupé le bout (il ne reste que le plastique). Si j'ai besoin de peu de peinture, je la prends en goutte à goutte avec le coton-tige (je le remue dans le pot et je fais tomber les gouttes dans le godet). Si j'ai besoin de plus de peinture, j'utilise une petite seringue (sans l'aiguille).
2. Pour les mélanges : je les fais tout d'abord, dans un pot de peinture vide (j'ai 2 ou 3 pots Tamiya vendus vides, et quelques fioles à médicaments). Ca permet de doser précisément les parts de peinture avec les graduations d'une seringue (ce qui permet de retrouver la teinte plus tard), et surtout de garder le mélange dans un pot pour toute la durée du montage, histoire de ne pas en refaire tout le temps. (BlackDog)

Avec une seringue en verre: je prends le diluant que je mets dans le godet, ensuite la peinture. Après je mélange avec la seringue : je vide et remplis plusieurs fois le godet. Reste plus qu'a peindre et nettoyer. (the_filou)

Pour le mélange,j'utilise des capsules de bouteilles d'eau (les bleues,oui,celles qui servent pour des bonnes oeuvres !!!). Je verse la peinture en premier ,apres un énergique mélange dans son pot d'origine, puis mise en place du solvant , j'ai pour ça , récupéré des flacons de pharmacie qui contenaient auparavant de l'alcool a 90 ,le mélange,quel que soit le "Media" (acrylique ou email)doit présenter la même consistance que le lait,enfin pour le remplissage du godet,j'utilise des petites gourdes vides de sérum physiologique ,utilisées pour le petit nez de bébé !!!C'est super pratique et c'est de la récup qui ne gréve pas le budget d'un pére de famille.Un truc important quand on se sert d'un aéro a alimentation par gravité,touiller régulièrement le mélange dans le godet
surtout pour les peintures métalisée ,dont les pigments sont tres lourds.
(Techos)

Très bonne question, moi j'utilise les fond en alu des bougies de chauffe plat. C'est économique, bien pratique car on peut les déformer pour bien verser dans le godet. (tomcat)

Je mets d'abord mon diluant avec une pipette, puis ma peinture avec un pinceau N° 4, et je touille avec le même pinceau, directement dans le godet. (Faury jean)

Dans un fond de boîte plastique coupée à 1cm de haut (boîte pelloche ou autre de diam. similaire)

1/ qques gouttes de solvant (comptées à la pipette)
2/ x gouttes de peintures "larguées" avec le bâton de touillage de la peinture (bâton d'esquimau retaillé)
3/ mélange au pinceau
4/ essuyage du pinceau sur le bord du réservoir aéro pour le "charger" (vu les qtés, je n'utilise aucun godet sur l'Evolution)
5/ Feu!
Je recharge de tps en tps si besoin avec le pinceau. (rafju)

Moi, je verse 3 ou quatre gouttes de diliuant dans le fond du godet à
l'aide d'une pipette. Puis la peinture à l'aide d'un pinceau trempée dans le pot, ou directement à l'aide du pot type velejo ou prince august et je touille jusqu' obtenir la fluidité désirée en rajoutant éventuellement du diluant . Mais il est vrai qu'avec le système par aspiration type
pasche c'est plus pratique car on peut poser ce même godet sur une surface plane. (MILO)

Moi directement dans une seringue... je commence par l'alcool, puis la peinture (tam ou gunze) puis je la secoue à fond..... et hop dans une vielle bouteille (tjrs tam ou gunze) ensuite et là je dose au goutte à goutte de la base matifiante.... et je remets tout ça dans la seringue... je secoue à nouveau et c'est pret ... (skiner)

Perso, j'utilise d'ancienes boites de pilueles genre paroxétine, mopral ou phyto thérapie...
L'avantage indéniable : elles sont opaques ( protege de la lumiere), étanche ( pas de soucis de conservation de la peinture et on peut les secouer très fort ca déborde pas...bon d'accord, faut penser à bien fermer le bouchon)
Voilà, j'en ai une conso folle ( des boites, pas des pilules). La peinture ne seche pas à l'intérieur et on peut s'en reservir plus tard.
Sinon, une pipette pour verser les solvants.. (RupeZ)

Moi je prépare mon mélange dans un pot en plastique suivant la quantité nécessaire. Quand la dilution est bonne, je verse direct dans le godet et à la fin s'il reste de la peinture dans le godet je la remet dans le pot d'origine, rien de+simple (pascal F)

1 pour moi, tout dans le godet.... alcool puis peinture acryl et surtout pour l'evolution ... LA petite goutte de produit de vaisselle pour eviter les bouchages du nez.... a+ (patkiller)


Aerographe Evolution : nettoyage

Si l'alcool ne fonctionne pas, il existe encore l'acétone, la soude, etc (L BOUGE)

Acétone, ça va partir de suite (Angus)

J'utilise du Pebeo comme vernis + 80 % d'eau distillée = un velour avec mon évolution puis un petit rinçage à l'eau. (Polo)

Je viens de découvrir à mes dépends que les joints de mon aérographe (Evolution) n'aimait pas beaucoup la trempette dans du diluant cellulosique : un joint est légèrement gonflé, un autre est totalement HS... La prochaine fois je resterais fidèle au White Spirit pour nettoyer de l'humbrol. (BlackDog)

Mon Evolution a déjà séjourné dans le diluant cellulosique, mais seulement le corps et la buse (sans le joint)... (Seb)

Ou sinon, pour éviter les fuites d'air qui provoquent des bulles dans le gobelet, tu peux acheter de la graisse d'étanchéité pour filetage de canalisation gaz. Tu en mets direct sur le filetage de la buse et c'est nickel. Les aéro que nous avions à l'AMAC35 avaient ce problème. Depuis que j'ai acheté cette graisse, fini! Tu la trouves à Casto et autres magasins de ce type (mOmO)

Après une utilisation à la fin de la séance, au minimum je répète les opérations suivantes (diluant = alcool 90 pour acryliques) :
- nettoyage du godet au coton-tige + sopalin imbibé de diluant pour enlever le maximum de peinture
- vaporisation d'un ou deux godets plein de diluant à forte pression jusqu'à ce qu'on ne voie plus de peinture à la vaporisation
- démontage buse, aiguille godet, trempage dans diluant (10 minutes en général, parfois je laisse toute la nuit et je nettoie le matin)
- nettoyage corps avec coton-tige (cavité de mélange air-peinture sous ouverture du godet, ouverture derrière la buse)
- nettoyage de la buse (coton-tige et mèche de papier essuie-tout pliée en pointe fine et imbibée de diluant pour l'intérieur de la buse)
- nettoyage de l'aiguille
- remontage
De temps en temps (1 fois par semaine ou 15 jours), je démonte également la gachette et le système de fixation de l'aiguille, et je nettoie cette partie là plus en profondeur, ainsi que le trou de passage de l'aiguille avec coton-tige + petit goupillon spécial aéro...
C'est un aéro Evolution. Ca me prend 10 mns max et je suis tranquille... Sauf quand je vaporise de l'Humbrol trop épaisse et que je nettoie tout au diluant cellulosique. (BlackDog)

Nettoyage : j'ai mis tous les mois. En fait se serai plutot après chaque maquette finie. Après chaque séance de peinture je pulvérise un godet d'alcool, et je nettoie l'aiguille. Quand j'ai fini une maquette, je démonte et je nettoie tout, pour repartir sur de bonne bases. (jérome)

Je le démonte à chaque fois même si j'utilise des acryliques ! Pourquoi ? parce que je pense que c'est le meilleur moyen d'avoir un outil performant et durable. L'alcool n'attaque pas les joints et s' il est vraiment sale, je n'utilise l'acétone qu'en dernier recours pour la buse (Polo)

Pour pulvériser lors du nettoyage : Une bouteille, du Sopalin plié en 10 collé sur le goulot. Tu perces le sopalin et tu pulvérise dans la bouteille.
De l'air un peu près potable ressort et les liquides restent dans la bouteille. Et avant de remplir 1,5L, il y a de la marge... (Jérome)

Moi pour l'Evolution comme je n'utilise que des acryliques tamiya ou gunze à la fin de chaque couleur je nettoie le godet à l'alcool avec une brosse et je vaporise environ 2 godets de lessive+eau et 1/2 godet d'alcool à 90 pour deboucher la buse. Et puis à la fin de la journée ou lorsque c'est vraiment tres encrassé démontage et passage 1/4 d'heure à la cuve à ultrason avec de l'eau + lessive et rincage à l'eau chaude.
Pour la cuve à ultrason c'est un investissement assez lourd mais j'en avais marre de faire des serpentins de Kleenex pour nettoyer l'arrière du corps. (Al Colle)

SALUT pour les aeros metalliques, moi j utilise du mek, autrement dit
du METHYLETHYLKETON, radical,... tout par le godet et on obtient un aero tout neuf comme au magasin, pour tout type de peinture,
Port du masque imperatif ..... a+ (patkiller)

Une fois la maquette peinte, je pluvérise 2 ou 3 godets d'acétone ou de diluant célulosique (pas sur la maquette, plutôt dehors) disponible dans les grandes surfaces. Ces 2 produits sont de puissants décapants qui dissolvent les pigments présents dans la buse des aérographes. Depuis que je pulvérise ces produits, je n'ai plus de problème d'encrassement. Enfin, s'il est possible de démonter l'aéro pour nettoyer l'aiguille, il peut être utile de passer un cotton imbibé de mirror. Après ce polissage, il faut passer à nouveau un cotton imbibé d'alcool à 90°. Le mirror polit l'aiguille et la peinture a du mal à accrocher dessus. Cela permet donc de ne pas surcharger trop l'aiguille en peinture pendant la "barbouille" de la maquette. (Fred 21)

Je polis aussi mon aiguille d'aéro au miror, ça améliore toujours l'écoulement. De plus, en fin de nettoyage, je pulvérise de l'huile trois en un pour graisser l'ensemble. Je le fais depuis longtemps et ça marche. Bien sûr, pour éviter de pulvériser l'huile, il faut rincer en pulvérisant un peu de diluant....
A ce propos, j'utilise systématiquement le produit appelé "super nettoyant" chez casto. Il décape tout et sent moins que le diluant cellulosique. (Pierre)

Voir aussi ce lien : http://www.military-kits.com/sections.p ... le&artid=3 (stradivarius)

Et ces deux autres liens :
http://www.rlm.at/start_e.htm?cont/thema06_e.htm&1
http://www.1manucure.com/manucure/astuc ... ongles.htm
(Colossusfr)

Et n'oubliez pas de lustrer l'aiguille de l'Evolution avec du Miror pour éviter que la peinture accroche trops dessus. Je le fais après chaque pulvérisation et j'obtiens une aiguille parafaitement nette. J'utilie un peu de coton imprégné de Miror, je le passe sur l'aiguille puis je repasse un cotton imbibé d'alcool à 90°. Nettoyage garanti de l'aguille (Fred 21)

Je dirais juste que pour démonter l'aiguille il vaut mieux la pousser après avoir démonté la buse que de la tirer dans le corp et risquer d'y ramener de la peinture restée sur l'aiguille pas complètement propre même après acétone. Le remontage s'effectue par l'arrière. (Stef)

Pour mon Evolution, je démonte tout à chaque fois après avoir trissé un peu d'eau à la fin de la séance de peinture.
J'ai 2 bacs, un avec de l'eau l'autre avec de l'acétone.
Sitôt les piéces démontées je les trempe dans l'eau et je prends toutes les piéces une par une pour les nettoyer à l'acétone (fenêtre ouverte) avec un pinceau, je vérifie que la buse n'est pas obstruée en faisant coulisser l'aiguille et en regardant au travers pour voir le jour. tout doit être nickel.
Puis tu remontes et tu trisses de l'eau pour vérifier que tous va bien (par exemple pas de remontée de bulle dans le godet).
Mon aéro à plusieurs année et je n'ai jamais eu de soucis.
(pour éviter toute polémique je rapelle que l'acétone est à utiliser avec modération !) (pascal F)

tu peux nettoyer ton aéro avec du diluant cellulosique si il est en métal, cependant toutes les pièces plastiques ne doivent pas entrer en contact avec ce produit.!!!!!! (Guerrero)

Tu peux aussi utiliser le diluant Humbrol. C'est ce que j'utilise avec l'ALCLAD pour ma part. (Aerophil)

L'acétone fonctionne aussi même sur les pièces en plastique (à condition de ne pas les laisser tremper trop longtemps). (SPOOK)



Aerographe Aztek

Un aztek c'est plus solide. Le mien a déja fait des séjours prolongés dans le trichlo sans s'en ressentir (Francky)

Ayant un Aztec tout neuf, le nettoyage va vite...
2 godets de diluant, un petit coup de sopalin sur la buse et à l'intérieur et zou... Une fois de temps en temps, je décrasse à l'aide de la clef, mais je ne retire pas grand chose (Yoyo le petaf)

Mon azteck, je le netoit à l'acetone entre chaque couleurs. Les joints ne crie pas et il est presque tout propre. Quand j'ai fini de peindre je laisse la buse dans un tube d'aspirine fermé rempli d'acetone. (laurent31)

J'ai nettoyé l'aero à l'acetone, voire au trychlo, sans le moindre probleme. Le seul joint qui pourrait souffrir, c'est celui qui entoure la petite tringle qui pousse l'aiguille .... Sans soucis; (Stef #6)

Les pièces plastiques composant l'Aztek ne sont pas sensibles aux solvants, ce sont des polypropylènes ou polyéthylènes, de la même nature que les bidons contenant les dits solvants! Juste faire gaffe au joint s'ils ne sont pas en teflon (blanc), c'est tout. (racingniko)

Mon aztek (première génération) a eu droit à tout : Humbrol, Tamiya, Life et Alclad (même si je suis toujours une bille pour peindre le métal), a connu acétone, trichlo, diluant cellulosique et n'a jamais présenté le moindre problème.
je ne connais qu'un cas de ratatouille dans l'aéro (pas moi, m'sieu) c'était avec du dayglow et l'aéro a été pris en charge par le fabriquant - ça doit être ça, la garantie à vie... (Focus Cat)


Nettoyage : Caisse à ultrasons

Certains posaient la question de l'utilité d'un nettoyeur à ultrasons en maquettisme.
Il y a un excellent témoignage en images sur ce SITE, qui répond parfaitement -je trouve- aux interrogations...
http://www.maqueweb.net/articles.php?lng=fr&pg=183 (Attention, cet article renvoie sur un lien mort vers un vendeur "PEARL")
Ce modèle (sans doute Made in China) se retrouve un peut partout sur le Net mais avec des variations de tarif allant quand même jusqu'à ...10 Euros !
La boutique en ligne citée (libre de pub) semble effectivement la moins chère.

Pour revenir sur l'aspect technique de la chose, je possède un aéro en "plastique" Model Master et je me demandais si ces nettoyeurs à ultrasons étaient adaptés aux aéro ty pe Azteck ou autre ?
Le maquettiste qui nous fait part de son expérience utilise un AZTEC, donc je ne vois pas où est le problème.

L'avantage de travailler dans la pharma, c'est que ce ce genre de matos est dispo ds tous les labos! Pour info, j'ai pu nettoyer mon Evolution salement bouché avec cette saloperie de rouge brique tamiya, ça a pris quelques minutes, alors que j'avais tout essayé "en manuel" tryclo, acétone, alcool, prière à sainte Rita...
Pour utilisation, que ce soit sur aéro plastique ou métal, avec enamels ou acryliques, un bain de flotte suffit, histoire de disperser les particules, mais comme j'aime bien les mélanges, je rajoute 51% d'alcool (anisé si possible)
Par la même occasion, vous enlevez la graisse de l'aéro, pensez à en rajouter sur les parties mobiles (non RedBAron, pas là!)
Et attention les doigts, il n'est pas recommandé de tripoter l'engin (je voulais dire l'aéro, RedBaron!) dans son bain... Ce n'est pas d'une dangerosité exceptionnelle, mais ce n'est pas bon pour l'épiderme dans un premier temps, et tu peux faire passer des particules jusqu'à l'os, quand aux impacts dans le temps, on ne sait pas trop ce qu'ils sont sont, donc, vaut mieux manipuler l'affaire avec une pince. (Fab)

Exact, j'ai fait un premier essai hier soir : j'ai nettoyé mon aérographe que je n'avais pas utilisé depuis début Juillet et qui était théoriquement propre, avec un mélange 90/10 eau déminéralisée/alcool à 90° (j'utilise presque uniquement mon aérographe - Evolution - avec des acryliques). J'ai effectué deux cycles de nettoyage de 3 minutes : résultat un dépot est remonté à la surface, donc mon aéro ne devait pas être totalement propre et ça marche effectivement... Par contre comme indiqué par Thierry, il n'y a rien de prévu pour une vidange pratique, il faut renverser l'appareil pour le vider... (BlackDog)

Bon, ben j'ai fait un deuxième essai, sur mon aéro cette fois-ci. Peinture enamel (Humbrol). Diluant : Essence F. J'ai carrément mis de l'essence F pur dans l'appareil (parce que si je la dilue, 1° c'est moins sûr que ça marche, et surtout 2°, pas moyen de récupérer l'essence pur...).
Ca semble fonctionner, en tout cas lorsque la peinture n'est pas trop sèche (la peinture blanche qu'il y a depuis longtemps sur le couvercle d'un godet ne part toujours pas ). Le hic, c'est que "décoller" la peinture ne suffit pas, il faut encore qu'elle puisse être entraîner au dehors du conduit par exemple, ce qui semble ne pas toujours être le cas.
Il n'y a pas de dépot au fond ou à la surface du liquide. En fait, c'est logique : la peinture se dissout dans l'essence F et celle-ci se teint légérement. (Thierry)

Un bon marchand pour une caisse à ultrasons : Conrad et Pearl(Olivier, Romano2k4 et Colossusfr)



Nettoyage : principes

Par Mantea

Lorsque l'on achéte un aéro, il y à deux chose à faire de suite :
1) passer l'aiguille au 'Miror' réguliérement afin de la polir pour que la peinture glisse plus dessus, cela ce fait délicatement avec un coton tige
2) Et il faut régler l'écrou et le joint presse étoupe car souvent les réglages d'usine sont standard, ce qui a souvent pour incidence au bout de quelques heures de fonctionnement de faire passer la peinture dans l'arrière de l'aéro. Ce qui ne doit pas avoir lieu normalement.

L'écrou presse étoupe avec le joint servent à faire l'étanchéité entre l'aiguille et le reste de l'aéro et à maintenir l'aiguille dans l'axe. A force de manipuler l'aiguille il y a une usure normale du joint et le fait de le régler de temps en temps l'écrou rattrape les jeux éventuelles. Ce sont deux pièces d'usure à avoir toujours avec soit (~ 14 neuro chez Aérographe Service).

Sur l'évolution, démonter les parties en vert et l'écrou presse étoupe avec le joint se trouve dans le corps. Pour le démonter prendre un tournevis plat de la taille de l'empreinte car l'écrou est en laiton, donc assez malléable (ou acheter l'outil de chez Harder). Ensuite une fois l'écrou
retiré enlever le joint et poncer légèrement l'écrou du coté ou l'on introduit le joint presse étoupe, à l'aide d'un papier de verre fin 800/1000/1200.
Et pas la peine d'y aller comme des "bourrins", quelques passage suffise. Bien nettoyer et remonter le tout, il faut lorsque l'on introduit l'aiguille qu'elle passe avec une légère résistance ( voir un peu plus.... pas facile à expliquer ce truc .... ).

A noter que ce réglage existe sur bon nombre d'aéro. Bon réglage à tous. Et pour ceux qui on peur de faire des bétisses apporter vos aéro dans les expos pour que ceux qui savent puissent vous montrer.

Video expliquant le nettoyage par toniosky
http://www.youtube.com/watch?v=bSgNZH1geTQ


Avis sur les aérographes Harder & Steenbeck

j'ai un Evolution Silverline (et pas un infinity), que je trouve top, tant au niveau de la prise en main que de la qualité de l'ensemble.Il se démonte bien et se nettoie facilement, et en plus c'est un bel objet.Bref un achat que je ne regrette pas!
J'oubliais le système assez pratique de réglage de butée de l'aiguille, qui permet notamment de faire des mouchetis au 72eme tout en évitant les overspray, pratique pour les débutants comme moi. (CedricLFMA)

De bons produits, rien à redire, pièces détachées faciles à trouver bien qu'assez chères. Il faut juste être très vigilant avec les aiguilles fragiles mais c'est le cas je pense pour beaucoup d'aérographes.
Je ne connais pas l'infinity mais j'utilise l'évolution et j'en suis très satisfait! (jctomcat)

Comme les copains, j'ai un évolution depuis 8 ans, rien à redire du bon matos. Effectivement les pièces détachées sont assez onéreuses (spad)

Il y a dix ans que j'utilise mon Silver line Two in one, si je le change ce sera pour le même! Par contre j'ai toujours d'avance une aiguille et une buse plus un sachet de joints pour l'Aérographe, ç'est un investissement judicieux quand une merde arrive et que tout est fermé! (MS406)

J'ai un 2 in1 et un infinity... Rien a dire...c'est du super matos qui te fera des années moyennant un entretien régulier ( enfin comme pour tous....) (Spyro)

J'ai un H&S infinity CR-plus avec les aiguilles 0,15 et 0,4mm. Vraiment un super aéro, prends le et des perspectives nouvelles vont s'ouvrir à toi ! (dominique17)

J'ai les deux, un Evolution que je laisse monté avec une buse de 0,4 et un Infinity que je laisse en 0,15. En fait non, j'ai deux Evolution car j'en garde un uniquement pour les peintures métal. Je les ai tous les trois depuis un paquet d'années et si je changeais, ce serait juste pour leurs équivalents en alu dans la nouvelle gamme pour gagner un peu de poids. (Manu)

Suis équipé comme le copain Manu avec aussi deux Sparmax et les H&S sont quand même un niveau au dessus question qualité et ergonomie pour moi.
De la super camelote (JOEL)

J'ai un evolution depuis quelques années et je suis très content. Que du bon je confirme.A la dernière expo j'ai acheté un 'Two in One' mais pas encore utilisé. (pbaudru)

Infinty 2 depuis 5 ans, hyper satisfait! En définitive il reste monté avec sa 0,15, j'utilise un aero bas de gamme avec une 0,4 ou une 0,5 pour les primer ou les couches de fond. Comme dit plus haut, une aiguille de rechange et un kit de joint en réserve sont une option indispensable, car 0,15, c'est très fragile, et les joints sont toujours à remplacer un dimanche matin..... Juste une remarque: l'utilisation d'acétone ou de thinner cellulosique ou acrylique est très aggressive pour les joints toriques (ils gonflent). Dans les cas où le nettoyage avec ces produits est indispensable (alclad par ex.), un rinçage au white spirit puis à l'alcool isopropylique est indispensable et doit être réalise au plus vite. Laisser sécher les joints à fond avant de remonter. (Buffalo)

J'ai un infinity depuis quelques temps maintenant. Le top du top. Nettoyage ultra rapide (décapant pour sol GLANZER) donc on n'hésite pas a le sortir même pour une bricole. Pour le nettoyage démonter la buse et toujours pousser l'aiguille vers l'avant pour éviter d'encrasser la partie arrière du mécanisme (que je ne démonte jamais). Par contre je le réserve pour l'acrylique les diluants cellulosiques étant trop agressifs pour les joints toriques. (airkit)

pour ma part j'ai l'infinity et l'evolution. Sauf erreur de ma part, ils partagent les mêmes aiguilles et mêmes buses donc j'aurai tendance à te dire que les résultats seront les mêmes.
En revanche, l'infinity est plus fin en main, plus léger mais aussi plus cher. Après c'est une question de goût et de coût. Je rejoins le conseil de mes petits camarades. J'ai toujours une buse et une aiguille d'avance. Rien de plus rageant que de vriller l'aiguille et de devoir tout stopper en cours de route. (florent67)



Avis sur les aérographes Iwata

Honnêtement, je crois que tu ne feras jamais un mauvais choix quelque soit le modèle que tu choisiras. Même les modèles d'entrée de gamme Revolution sont tops. Pour la peinture de camouflage à main levé au 48e, j'utilise un HP-B Plus avec une buse de 0.2 depuis 1 an et j'en suis très satisfait. (toniosky)

Sparmax fabrique des aérographes pour Iwata... Donc ça marche très bien. (Thud)

Iwata fait fabriquer (certains de) ses aéros par Sparmax. Iwata a un nom dans le milieu, ça se paie... (Thud)

Pas que je sache, mais du 0.2 Iwata c'est déjà très fin. D'ailleurs tout dépend de la marque de ton aéro et tu ne peux pas comparer 2 marques par le diamètre de leurs buses. Du 0.2 Iwata correspond à du 0.001 sur Infinity. Même si tu prends le top du top chez Iwata (série Kustom), le diamètre ne descend pas en dessous de 0.23mm (toniosky)

http://www.sealmodel.com/product_detail ... em_id=1290

J'utilise entre autre ce model
http://www.aerographediscount.fr/aerogr ... hp-ch.html
http://www.boutiqueaerographe.com/A%C3% ... _info.html
La prise en main est agréable, çà respire la qualité et pour tout dire je possède également un H&S infinity qui est déjà un très bon outil, et bien je trouve l'iwata encore mieux mais bon, çà reste subjectif.
La buse en 0.3 permet un travail très fin, la petite vis sous la buse permet un réglage fin du débit d'air en sortie de buse et associée avec le réglage de débit de peinture çà doit permettre des choses pas mal mais je ne peux pas trop t'éclairer sur ces 2 points car je n'ai pas encore testé.
Pour le négatif, faire attention à la buse qui se visse, le filetage est fragile et les pièces détachées iwata sont assez chères... (nicolas)

Je possède également un Badger 150, et un Iwata Custom Micron. A l'usage je préfère le Badger, plus rustique à entretenir et avec le quel j'ai un meilleur feeling surtout au niveau du touché de la gâchette.
Mais pour tout le reste, l'Iwata mérite largement sa place au sommet des marques d'aéro, le rendu est d'une extrême finesse c'est impressionnant, mieux qu'un H&S Infinity.
Le passage au godet sur le dessus est un peu délicat si tu as tendance à peindre en fouettant la peinture, je m'en suis régulièrement mis sur les doigts surtout godet plein.
La buté réglable à l'arrière est pratique pour ne pas risquer de trop reculer l'aiguille.
En enlevant le cone avant de la buse tu peux peindre des camouflage spaghetti au 72e SANS oversrpay et autre micro pulvérisation parasite c'est assez hallucinant, le tout avec une dilution de 50%.
L'entretient est un peu plus pénible qu'avec le Badger, et le prix des pièces....est haut de gamme. (alex68)

J'ai deux Iwata Hi Line (acheté à Hong Kong, c'est moins cher) depuis quelques années et j'en suis très satisfait. La qualité de fabrication est au top et ils sont faciles à démonter et à remonter. (Witteker)

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Modifié en dernier par Colossusfr le mar. 9 oct. 2007 20:27, modifié 10 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : dim. 2 janv. 2005 02:17 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 01/01/2005

- déplacement et création du sujet

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : mer. 30 mars 2005 17:40 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 29/3/05

- Utilisation générale
- Nettoyage de l'aztek suite à Alclad

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : sam. 3 sept. 2005 01:29 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 02/09/05 :

- Ajout de l'article sur les nettoyeurs ultrasons

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePosté : mer. 7 juin 2006 23:25 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 6 juin 06 :

- Ajouts sur le nettoyage de l'évolution (depuis le temps que le sujet est abordé, il doivent tous briller.... :D )
- Préparation de la peinture pour l'évolution et tous les aéro à godet sur le corps.

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les aérographes
MessagePosté : lun. 9 juin 2008 10:09 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 9/6/08

Ajout du nettoyage d'un aero. Merci à Mantea pour la fourniture de l'explication.

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les aérographes
MessagePosté : ven. 22 août 2008 22:44 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 22 aout 08

- compléments sur le nettoyage de l'Evolution

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les aérographes
MessagePosté : jeu. 1 déc. 2011 15:42 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 1/12/11

- ajout de la video de toniosky

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Les aérographes
MessagePosté : ven. 15 juil. 2016 23:58 
Hors ligne
Avatar du membre

Enregistré le : ven. 16 mai 2003 15:02
Messages : 3802
Localisation : Bordeaux
Maj le 15/7/16

Ajout des avis sur les Harder et Steenbeck, ainsi que sur les Iwata

_________________
En cours (depuis trop longtemps...) : F-86 iranien et éthiopien. Un ou deux Mirage III Lafayette. Puis finir les autres "en cours".
Fini en 2018 : un tout petit Empire Star Destroyer. En 2017 : Thunderbirds Fireflash.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous pouvez joindre des fichiers

Rechercher :
Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com