Grumman F8F-1B Bearcat

Par Badger150

 

Présentation et Cockpit - Fuselage et Moteur - Train d'Atterrissage et Ailes - Peinture et Décoration - Vieillissement et Finitions - Conclusion

 

Informations :

Echelle :

1/48
Marque : Hobbycraft
Longueur : --
Envergure : --
Nombre de pièces : 60
Référence : 1441
Type : Plastique injecté
Lignes de structures : En creux

1. Présentation :

Bonjour à tous,
Je vais essayer de vous présenter le montage pas à pas de mon Bearcat.
Après une analyse succincte de la maquette Hobbycraft, il s'avère que le moulage est propre, la gravure assez fine, les formes générales respectées dans l'ensemble (mis à part les formes du capot moteur ). Il n’y a pas une abondance de détails, surtout au niveau des puits de train désespérément vides, mais l'essentiel est là. Il y a donc matière à apporter diverses améliorations. Pour les détails je me suis replongé dans la lecture de l'article «le rôdeur des Rizières » paru dans AIR FAN en 1979(comme le temps passe !), ainsi que le montage du Bearcat par J BODSON. Concernant la décoration, j'ai choisi de représenter un appareil du GC 1/9 LIMOUSIN en Indochine, et plus précisément celui du commandant en second dont je vous reparlerai le moment venu. Pour améliorer l'aspect du modèle, surtout au niveau du cockpit, je n ai utilisé qu’un set de photodécoupe Eduard, acquis en même temps que la maquette. En général j'aime bien scratcher les détails manquants ou pour en améliorer l'aspect. On verra tout ça tout au long du montage.

le set Eduard 48 256 (sur lequel j'ai déjà prélevé la couronne d'allumage du moteur)



2. Cockpit :

Pour améliorer son aspect, je me suis reporté aux photos et croquis parus dans Air Fan. J'ai employé les matériaux classiques : un peu de photodécoupe, des profilés "toujours vert", de la carte plastique et des fils de cuivre, le tout fixé à la colle liquide extra fluide ou à la cyanoacrylate.

Paroi gauche avec le bloc manettes des gaz, divers boîtiers et instruments à l’aplomb du pare-brise



Paroi droite avec le régulateur d’oxygène et sa chenille, et le mécanisme d’ouverture de la verrière



J’ai refait en carte plastique fine la plaque située derrière le siège(celle du kit est trop épaisse et de forme erronée). J’y ai fixé le siège en photodécoupe qu’il faut plier. Heureusement, la qualité Eduard rend cette opération aisée. Les harnais sont en feuille de plomb (récupéré sur de vieilles bouteilles de bon vin) et les boucles en fil de fer fin mis en forme. L’appui tête est un morceau de grappe mis en forme au-dessus d’une source de chaleur, puis taillé et poncé.



Les parois de chaque côté du baquet sont agrémentées de photodécoupe (volant de trim, etc…) et de divers boutons et autres manettes (levier de réglage du siège à droite, etc…) faits en carte et plastique étiré. Des aérateurs sont également ajoutés sur chaque console.





J’ai confectionné en carte plastique et fil de cuivre fin la pièce supportant les pédales du palonnier. Ces dernières sont refaites en photo découpe.Peut être manque-t-il quelques câblages mais je n'ai pas de documents photos à ce sujet. La pièce se positionne devant le tableau de bord et il y fait bien sombre. Au final, il faudra regarder à l’intérieur à la loupe pour apercevoir quelque chose. Comme on dit, «on sait que c’est là et c’est le principal ».



Prochaine étape, montage à sec pour voir si tout cela se positionne sans problème à l’intérieur du fuselage. Malgré la qualité du set de photodécoupe Eduard et le suivi scrupuleux des indications de la notice, il y a un souci : le haut du tableau de bord ne joint pas correctement les bords de la casquette. A ma décharge il faut dire que la notice ne donne pas précisément le positionnement du sous-ensemble tableau de bord plus console centrale sur la pièce du kit Hobbycraft. Une fois le tout fixé, il subsiste un jour d'au moins 1mm entre le tableau de bord et la casquette donc j'ai du me résoudre à désolidariser la console du support afin de l'ajuster au mieux à l'intérieur du cockpit. Heureusement, rien d'insurmontable.

En ce qui concerne la mise en peinture, les consoles et la planche de bord sont traitées en noir et le reste (plancher, siège et plaque dorsale) en vert intérieur. Ne travaillant qu’avec des énamels (Humbrol ou feu Aeromaster), j’ai du trouver le mélange pour m’approcher du FS 34151 (ex HU151) : 4 parts de jaune pour 1 part de noir. Eduard fournissant un film en acétate sur lequel sont figurés les cadrans, on peint en blanc l’arrière des cadrans et le tout est fixé en sandwich entre les deux parties du tableau de bord. Effet garanti, c’est propre et net. Les parois du cockpit après peinture générale en vert intérieur et reprise des détails au pinceau fin avec des acryliques Life Color et Prince August.













A droite du tableau de bord juste en dessous de la casquette, il y a un système faisant office d'aération du cockpit et de désembuage du pare-brise, que j'imagine très utile sous le climat indochinois.



J'ai trouvé un croquis du cockpit avec ce détail dans Air Fan 1979 et puis aussi en fouillant sur le web surle site de Fanakit.
Attention toutefois avec ces dernières photos d'un Bearcat restauré, car le système d'aération ne semble pas passer au travers de la casquette sur l'original.

 

Présentation et Cockpit - Fuselage et Moteur - Train d'Atterrissage et Ailes - Peinture et Décoration - Vieillissement et Finitions - Conclusion