SE-3160 Alouette III

Par Belouga67

 

Kit Fujimi au 1/48

Montage :

A l'ouverture de la boîte, les grappes sont de bonne qualité malgré l'âge avancé du produit. La base est bonne en dépit d'une gravure en relief qu'il faudra refaire, sans scrupule, puisque le joli rivetage en relief est insuffisant et un peu lourd pour l'échelle. Les décals sont inutilisables en l'état pour une finition qui se respecte…

Le travail est important car il y a de nombreuses retouches et découpes à réaliser pour se rapprocher au plus près de la réalité (plaques et trappes, carénages, antennes, portes…

… BTP, sièges, bulle poncée et affinée, train, rotors (en scratch à l'arrière et à partir du rotor alouette II Heller plus juste pour le principal, turbine Heller également scratchée, toit et intérieur cabine, notamment l'arrière et tableau de bord…

L'ajustage du poste de pilotage demande pas mal d'essais et de reprises pour assurer les jointures, puis pas mal de mastic pour lisser le tout en prenant bien soin de na pas casser la bulle devenue très fragile.

Les détails fourmillent sur ces bonnes vieilles machines ; du treuil au pied de pale, en passant par tous les renforts, tout est repassé à la loupe avant reprise.

Ca prend forme, à force de ponçage … Les détails sont bien sûr fonction du choix de la version et de l'année. Ici, ce sera la 279 de l'ESHE 22S de Lanvéoc-Poulmic entre 2000 et 2003. Vous avez reconnu la tenue de vol marine ?
Et voilà la bêbête sur ses pattes, tout fini.

Les décals sont faits à l'ordi et imprimés sur une feuille de décalco vierge. Les blancs sont insérés dans un fond bleu testé à plusieurs reprises pour correspondre à la couleur de la peinture.