Dornier Do-24T

Pierre66

 

Informations :

Echelle :

1/72
Marque : Italeri
Longueur : 31 cm
Envergure : 39 cm !!
Nombre de pièces : Environ 100
Référence : 122
Type : Injecté
Lignes de structures : Relief / Creux
Remarque : Très jolie base

Montage

Ca flotte, ça vole (ça a volé, ça a flotté... et y en a encore 1 qui vole remotorisé avec turbopropu et hélices à 5 "branches") : un Dornier Do-24T !!

J’ai commencé par les ailes pour une fois... ajustements excellents, finis au “ponce ongles” de madame. Et là surprise, quand on a monté tous les bouts de plans, on a l’impression d’en avoir pour 2 avions!!!

La fixation de l'aile au fuselage est plus space: un faux plan en bas du fusellage... un vrai plan en 3 morceaux sur pilotis au dessus de l’avion soutenant les 3 ventilateurs! Ca va promettre!

Coté surface : c'est po peint et ya déjà de la peau d'orange :

Ponçage et micromechage généralisé de toutes les voilures pour atténuer l’aspect peau d’orange de ce plastoc!.

Et j'ai oublié de dire... : j'ai acheté la boite, pour me faire un “petit” hydro qui pourrait tenir compagnie à mon HE115. Habitué aux chasseurs à flotteurs, je me retrouve en fait devant un monstre! Les pièces sont réparties en 3 grappes plastiques d’un gris foncé... assez granuleux.. (va faloir faire disparaitre ces traces de semoule!!) et une grappe transparente pour les verrières et tourelles.
Du point de vue détail, il n’y a rien!!!! Par contre la gravure est en creux.. même si il me semble qu’il manque pas mal de panneaux. Les puits de trains sont... ils sont où, ces puits??? IMBECILE... c’est un HYDRAVION PUR... Dans la flotte, rien que dans la flotte!!!
Quant à la planche de décals:...de la boite, elle part au rabiot.
Les formes? Je m’en fiche, de toute façon, j’ai rien d’autres sous la main... Ca y ressemble pas mal...
Et c'est parti pour le collage des 100 pièces... from the box. Tu m'diras, j'ai déjà commencé!

Le micromech a chauffé... une légére fumée sortait de mon atelier... mais apres un ponçage à la superman..... ca nous donne cà! Nettement mieux :

and a nice surprise :

C'est po joli, c'est profond... et il y en a sur tous les "pilotis"... sur les moteurs et à la "proue" : ==> "super mastic"... à moi!!!!

Ca avance doucement :

Un chti 108 pour servir de référence taille..... (c'est aussi long qu'un halifax et presque aussi large!!!). J'attaque le fusellage!

Concernant la déco : je reste fidèle au rondelles franchouilleuses! Je mettrai 2 tourelles sans pétoires... masquages en cours! Et ce masquage, c'est pas du tout cuit... beaucoup de montants avec des angles aigus difficiles d'acces et un bombage de la coupole tres génant (italeri n'y est pour rien, c'est la "barcasse" qui est sortie comme ca de chez DORNIER)... le masquage de la verrière des pilotes est aussi assez sympa.. Il y a une quantité fabuleuse de petits carreaux pour cette "serre".

Montage presque fini :

Habitacle homéopatique pour donner l'illusion de couleur à travers les micro fenettres!! Et cales de carte plastique pour rattraper la largeur de la verrière... trop large (ou du fusellage trop étroit, c'est selon, comment on se place!). C'est le piège numéro un de cette maquette, à prévoir et à travailler avec finesse!

Peinture

J'en suis à la peinture.... le dessous est fait et masqué... Voici le dessus première couche.. les photos ont pixellisés.. et ca fait granuleux.. mais sur la maquette non!
Donc j'ai passé le RLM72... éclairi centres et aléatoirement, puis foncé certains endroits pour figurer la "fatigue".

Un peu de sechage et viendra masquage et RLM73....

C'est vraiment une grosse bebette!!! et je la pensais vraiment plus petite en achetant la boite!

Grâce à Jean ROBERT.. j'ai été tres vigilant sur le collage avec les cales et la mise en place de la verrière. Pour l'instant.. tout va bien, mais c'est vrai, c'est piégeux et sportif à mettre en place proprement..

CAMO TERMINE.... STOP.. PLACE AUX dérives tricolores! (et ca ca me passionne guere non plus!).

Viendra ensuite un premier vieillissement.... etc...

Decals posés... jus passés. et un dernier coup de fumées diverses.. et de ligne de flottaison sous la verrière... et MISE EN PLACE DE L'AILE.... (d'après Jean, ça vaut son pesant d'or!)

Au final, les trainées d'échappement ne se voient pas...on voit mal les traces d'algues.. sous la ligne de flotaison... mais bon, c'est fini.. j'y reviendrais quand j'aurais trouvé à Perpignan de quoi faire la trappe avant..

La pose des poutres s'est passée SANS problème... OUF!! J'en ai été le premier surpris.. une cyano rapide et puissante m'a évité des séances de calages fastidieuses et presque toutes sont tombées "pile poil"... SUPERBE pour une maquette relativement ancienne !


On dit souvent.... "un hydravion est un mauvais bateau et un mauvais avion".. c'est pas faux... Mais le Do 24 pour ceux qui ont volé dessus et ceux qui l'ont vu en vol (même remotorisé avec des turbines) ont tous constaté une chose.. sa STABILITE majestueuse même avec du vent et le vent, en mer, c'est souvent le lot des hydro!!! Au départ l'avion est destiné en 1936 à l'aviation hollandaise. Le RLM n'y croit pas trop. Il est même produit en Suisse, dans une filliale de Dornier... Puis, c'est la production de masse pour la guerre..

Vous me direz, à quoi peut servir un tel truc? quelle est la valeur militaire d'un machin armé de 2 mini pétoires et d'un 20mm... qui ne làche ni bombe ni torpille (seul le D24K pouvait aller jusqu'à 1500kg de bombes) ? 27 metres sur 22 metres quand même, pour 13 à 18 tonnes..... pour 3 BMW-Bramo 323R-2 volant dans les 300 km/h... A ces vitesses, tous les chasseurs alliés pouvaient les manger au breakfast!

Son point fort??? Une portée maximum de 4700 km, idéal pour les ballades en mer!! et donc la reconnaissance et le sauvetage en mer... De fait, c'est le PBY (lire PEE BEE Ouaille) teuton! Et il aura, avec des utilisateurs soigneux une vie presque aussi longue que le Catalina!

40 seront construit en France par la S.N.C.A.N. après guerre, au grand bonheur de l'aéronautique navale qui manque furieusement d'avion! ils finirent leur vie en 1954 sous les dents des ferrailleurs! L'engin a volé un peu partout: Allemagne (le gros des troupes pendant le conflit mondial), Hollande (37), Espagne (40 environ), France, Australie (7), Norvege, Phillipines (1), Suede (1), URSS, Japon

Mais son histoire ne s'arrete pas là... les modeles espagnols vivront longtemps et sauveront des tripotées de marins et d'aviateurs civils et militaires dans les eaux de la méditerranée jusque dans les années 1960. On en trouve encore un en vol (Allemagne) et 2 en musée à Madrid et à Soeterberg!

Fini, avec son "nez" : deux morceaux de "blister-auchan" taillés à l'emporte pièce pour l'un et au compas coupeur pour l'autre.
Les dernières images avant qu'il aille au grenier... faire une petite reconnaissance!!!

J'ai fini par la finir... mal.. cette trappe. . (y'a un défaut de centrage..).

Et je vous ai mis une libellule anglaise à coté du gros monstre!

Voilà un long montage terminé. Ca a été fait avec beaucoup de plaisir. La base est excellente malgré les 2 ou 3 petits pièges signalés. Ce n'est pas une maquette pour un débutant : trop grosse et toujours nos pièges, mais pour un kitiste ayant quelques heures de vol, un peu habile, mais pas trop, la preuve j'y suis arrivé... Un "chevallier Jedi" de la maquette en fera une merveille avec amares, poste avant ouvert, regravage de panneaux oubliés, poste bien plus travaillé que le mien, etc...

Et pour ceux qui voudrait se lancer... alors ça, c'est facile..... on le trouve en bourse, dans l'état du mien chez ITALAERI, l'ancêtre de ITALERI qui a continué l'exploitation de ce joli moule... et vient de réapparaitre chez REVELL... comme quoi le Phénix renait toujours de ses cendres!!!

Un dernier détail, pour les propriétaires de gros doigts ayant de la place.... notre beau trimoteur vient de sortir au 48....

Bon montage à tous. Le Do-24 le mérite et fait très beau dans une vitrine.

Pierre66

Note du webmaster : mes remerciements à Colossusfr pour la préparation de cet article.