Rafale C01 – HobbyBoss – 1/48

Pour faire un Rafale au 1/48, il y a pas mal de choix : HobbyBoss avec les version C, B ou M, Revell avec aussi du C, B ou M ou enfin Heller avec le démonstrateur.
Ayant déjà monté le Rafale démonstrateur et le M02 à partir du Revell, il manquait encore à ma collection un « prototype » iconique… le C01 et sa très belle livrée noire caractéristique.

HobbyBoss ayant fait la version qui m’intéressait, je suis donc parti sur cette base.
Je ne ferai pas l’analyse des grappes, qu’on trouve un peu partout sur le net, par exemple ici : https://www.cybermodeler.com/hobby/kits/hb/kit_hb_80318.shtml

On attaque directement la maquette… et là, on commence par dénicher quelques photos. Le plus simple (pas à trouver, mais je l’ai dans ma collection), le Air Fan 156.. de novembre 1991…Aïe… la claque…

Là, point de photo de détails, mais pas mal de vues d’ensemble qui permettent de rapidement voir des choses intéressantes par rapport à la maquette proposée par HobbyBoss… Y’a un peu de boulot à faire, mais franchement rien de très complexe !
Mais une remarque importante : sur ces quelques photos, on notera déjà des différences sur les marquages ou les roues.. C’est un appareil de développement, donc qui a probablement évolué entre sa sortie d’usine et sa fin de service. Donc, j’ai pris le parti de corriger le kit HobbyBoss par rapport à une photo de référence, ce qui ne veut pas dire qu’HobbyBoss a « tout faux » : les dernières photos du Rafale montrent les éléments Spectra sur les entrées d’air ainsi qu’une perche de ravitaillement.

Je vous épargne comment coller / peindre et passe directement aux points qui me semblent particulièrement intéressants et peuvent vous faire gagner du temps.

Première chose qui m’interpelle : les plan canard ! On voit sur la photo du vrai l’alignement avec la protubérance sur le fuselage, sur la maquette, la plan canard est trop en arrière. Ca se corrige simplement : on reperce un peu plus en avant, mais il faudra modifier un peu l’avant du canard pour l’adapter.

Deuxième chose : l’optronique secteur frontal (OSF) : pas vu de photo de Rafale C01 avec, même en fin de carrière, pourtant HobbyBoss indique de monter cette pièce… Si on regarde dans la boite, on trouve une pièce qui n’est pas à utiliser et qui bouche pas trop mal… Donc, on remplace la pièce G2 par la G3 pour boucher… mais ce n’est pas suffisant.

En effet, la pièce G3 en place, la ligne du nez n’est pas correcte et il faudra donc mastiquer pour rattraper ça. Pour gagner du temps et faciliter la tache, un bout de carte plastique, lime te ensuite on termine au putty.

Préparatif à la correction de la ligne du nez.

Sur la photo suivante, on voit bien le décalage du canard et aussi cette petite protubérance sur le coté du fuselage, le détecteur d’alerte laser (DAL), qui n’apparait que sur les avions de série, mais pas sur le C01.

Quelques couts de cutter et lime plus tard, les 2 DAL ont disparus de chaque coté du fuselage… il restera à faire la finition au mastic.

Regardant la dérive de plus prêt : la partie haute doit disparaitre, ainsi que la forme triangulaire à l’arrière du carénage des différents détecteurs. Enfin, les emplacements prévus pour recevoir les pièces C34 de chaque coté de la dérive sont simplement à boucher, mon C01 ne les possédant pas non plus.

On continue sur le jeu des 7 différences : les détecteurs Spectra sur les entrées d’air ne sont pas à mettre (pièces A6 et A7), on se contentera de boucher les trous.

Parlons de l’intérieur… Un Rafale, ce sont des écrans et malgré sa grande verrière, on ne voit rien de l’extérieur… j’ai fait from the box en mode fainéant. Par conter, un truc très visible, c’est le siège… Et là, une photo dans le Air Fan montre clairement le haut du siège qui n’a rien à voir avec un Mk.16F comme sur les Rafale de séries et ce que propose (enfin approche) HobbyBoss. Ce haut de siège ressemble étrangement à un siège de 2000 (Mk.10Q)… Les premiers vols ont probablement été fait avec ce type siège… peut-être même tous. Faute d’information là dessus, j’ai pris le partie de remplacer le siège d’origine par un siège en résine Pavla (référence PAVS48042), et ça correspond tout de suite mieux pour ce qu’on voit (la partie haute).

Coté différence, encore une de taille qui se voit comme le nez au milieu de la figure : le nez du C01 a une pointe pitot ! Alors, refaire ça en plastique étiré, vu la forme, pas gagné… je me suis rabattu sur un pitot de Mirage F1 de la marque Master (référence MR48076). Au vue des photos, ce n’est pas exactement ça, mais ça se rapproche plus que tout ce que j’aurai été capable de faire en scratch.

Passez tout ça et les nombreuses séances de mastic (entrées d’air, suppressions d’éléments, rebouchage de trous), voilà notre Rafale presque prêt pour la peinture : il faut avancer les trous des emplacements canard et boucher les anciens emplacements. Les plans canard sont fournis solidaires, mais pour faciliter la peinture, je les désolidarise et les monte tout à la fin.
Et point de perche de ravitaillement sur mon modèle !

Coté peinture, quand il faut faire du noir, j’utilise le Gunze H077… Noir, mais pas « trop »… J’ai repris quelques panneaux de part et d’autres du cockpit (à l’arrière) avec un noir métallique, ainsi que les parties mobiles, pour ensuite de nouveau repasser un voile de noir H077 afin de ne garder qu’une nuance et d’avoir des effets subtils… tellement subtils qu’ils ne rendent pas en photo, mais juste à la lumière.

Ensuite, vernis brillant et décals.. là encore, se référer aux photos car il n’y a au final pas grand chose à utiliser. Les feux de vol en formation pourtant présent dès la sortie d’usine (on voit bien leur forme caractéristique) sont noir dans la même teinte que l’avion.

La maquette peinte, vernis brillante avec ses décals.

Ensuite, un jus.. mais lequel ? Sur beaucoup de photos, l’appareil a des reflets un peu orangés… Alors j’ai pris un jus Ammo Mig PLW dust…

Le jus appliqué uniquement sur la moitié droite
On voit bien la différence avec (moitié droite) et sans jus (moitié gauche).

Une dernière information pour éviter une jolie boulette que j’ai fait : l’avant du puit de train principal n’est pas fermé, et les entrées d’air ne sont pas cloisonnées… Du coup, vue de face, ça jure un peu de voir par l’entrée d’air la lumière du puit de train.. Un petit bout de carte plastique pendant le montage pour fermer, c’est rapide et facile.. pour moi, c’est trop tard !

Bon montage en espérant que ce petit article vous aura été utile et que le résultat vous plaise.

Laisser un commentaire